Seine-Saint-Denis Acueil Seine-et-Marne Val-de-Marne

Stop aux poursuites judiciaires contre Stéphanie MICHEL élue FCPE!

Le Sgen-CFDT apporte son soutien à la pétition initiée par la FCPE du Val-De-Marne afin de défendre Stéphanie Michel.

Soutenez-la aussi en signant la pétition dont nous reproduisons ici le texte.

Signer la pétition en ligne

Pour le Sgen-CFDT, l'école doit contribuer à développer l'égalité filles-garçons et à lutter contre toutes les formes de discrimination :

Depuis plusieurs mois, la FCPE Paul Langevin de Fontenay-sous-Bois fait l’objet
d’attaques et de tentatives d’intimidation de la part d’opposants à la supposée
«théorie du genre». Des poursuites judiciaires ont été engagées à l’encontre de
Stéphanie Michel, présidente FCPE du groupe scolaire Paul Langevin.
Fin septembre, Stéphanie Michel a été convoquée par la Police judiciaire de Paris,
suite à la plainte déposée par des parents exclus de la FCPE.Il lui a été notifié
l’ouverture d’une information judiciaire pour diffamation et même sa probable mise
en examen prochaine dans ce cadre.


Elle n’a pourtant fait qu’agir dans le cadre de ses mandats associatifs au sein de
l’école publique, en défendant les valeurs d’égalité et de laïcité fortement attaquées.
En décembre 2013 et en janvier 2014, des parents d’élèves de cette école, alors
membres de la FCPE, avaient appelé à des journées de retrait de l’école (JRE) contre
le dispositif du ministère «ABCD de l’égalité» Filles/Garçons. 
Face à la virulence et à la teneur de leurs discours contraires aux valeurs de la FCPE,
le Comité départemental de la FCPE du Val-de-Marne a engagé une procédure
exceptionnelle d’exclusion de trois adhérents et représentants FCPE au conseil
d’école.


Le Conseil Local FCPE Paul Langevin a alors tenu à informer les parents en
affichant sur le panneau de l’école l’annonce de l’exclusion de ces trois parents élus
de la FCPE. 


À compter de cet affichage, Stéphanie Michel a été alors harcelée et a reçu des
menaces et des intimidations à son domicile. Elle a déposé une plainte, au mois de
juin, qui n’a toujours donné lieu à aucune suite, alors que les auteurs sont connus,
celle-ci est en cours d'instruction. Fin octobre, sa voiture a été vandalisée.
Nous considérons que les attaques dont Stéphanie Michel est victime portent
directement atteinte au légitime engagement de tous les parents d’élèves au sein
de l’école de la République. C’est notre conception égalitaire et laïque qui est
remise en cause.


Nous, citoyens, parents d’élèves, enseignants, élus, exigeons l’arrêt des
poursuites judiciaires et appelons toutes les personnes attachées aux valeurs
d’égalité et de laïcité au sein de l’école, à être solidaires de Stéphanie Michel.
Nous réaffirmons, par ailleurs, notre souhait de voir l’école publique jouer
pleinement son rôle en matière d’éducation à l’égalité filles/garçons.

ImprimerE-mail

Compte-rendu du CTSD 94 sur la DHG des collèges, février 2014

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu du dernier CTSD (comité technique spécial départemental) du Val-de-Marne réalisé par notre représentant.

Celui-ci avait pour objet la Dotation Horaire Globale des collèges du département.

La DASEN a annoncé une hausse d'environ 700 élèves dans le département. Le volume d'HSA (heures supplémentaires à l'année) augmente.
Il existe une réserve de moyens pour l'ouverture éventuelle de 5 divisions au maximumm, en juin, après d'ultimes phases d'ajustement et la remontée des effectifs de rentrée.

Les changements annoncés dans le 94 sont les suivants :
1- Volonté de maintenir le H/E (taux d'encadrement des élèves) : à la dotation globale de base qui peut paraître en baisse, il faut ajouter les heures d'atelier + HSA + abondements divers. Le H/E en classe banale est donc d'1,30. Il est stable, il y a donc un accompagnement de la hausse démographique.  


2- Effectifs UPE2A (unités pédagogiques pour les élèves allophones arrivants) : ceux-ci sont inclus dans les effectifs totaux prévus, donc non comptabilisés à part. Les élèves allophones sont ainsi selon la DASEN comptés en quelque sorte 2 fois (dans dispositif spécifique + dans le collège où sont intégrés). La création d'enseignants référents dans collèges concernés est en projet mais n'est pas encore certaine.


3- Volonté d'améliorer la continuité école-collège avec 1/2h pour l'aide personnalisée en 6e pour favoriser la transition.


4- Ouverture de 2 nouvelles ULIS : collège Paul-Eluard à Bonneuil sur Marne et collège Clément-Guyard à Créteil


5- Ouverture d'un établissement classé REP+ dans 94 : le collège Robert-Desnos à Orly. Les personnels bénéficieront d'1,5 h par semaine pour la concertation, le service devant élèves sera donc réduit à 16.5 h pour un-e certifié-e.


6- La carte de l'éducation prioritaire ne devrait pas beaucoup évoluer (5% de changement au maximum). La révision de la carte est motivée par le souci d'augmenter les moyens sur les zones jugées les plus défavorisées plutôt que du saupoudrage. L'accent est mis sur le travail en équipe, la valorisation indemnitaire et la hausse du nombre d'heures de remplacement dans les REP. La carte doit être révisée tous les 5 ans.


7- Volonté de rationaliser l'offre de langues vivantes dans le 94 par la complémentarité de l'offre et une cohérence plus grande entre l'offre des collèges et celle des lycées recevant les élèves de ces collèges (pas d'italien dans un lycée dont les élèves ne pourraient le poursuivre en lycée, et réciproquement. Évocation de la stratégie de contournement de la carte scolaire par le choix des langues). Volonté d'avoir des groupes de langue suffisamment nombreux. Volonté de limiter les surcoûts induits par la multiplication de groupes aux effectifs restreints. La "carte des langues" doit être repensée dans le cadre d'un parcours linguistique sur l'ensemble de la scolarité secondaire. Néanmoins l'administration n'a pas souhaité répondre clairement à la question que nous lui avons posé sur l'existence de seuils minimaux au delà desquels la viabilité d'une langue vivante dans un établissement ne serait pas assurée.

 

ImprimerE-mail

Bienvenue dans le 94!

Vous travaillez dans le 94?

Vous trouverez sur cette page toutes les informations générales sur le 94 : compte-rendu d'instances, actualités départementales, mouvements sociaux etc.

Pour des informations sur votre carrière, choisissez votre domaine professionnel dans la colonne de gauche et naviguez.  

Vous pouvez nous contacter : 

par téléphone au 01.43.99.12.40   ou par e-mail  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous sommes là pour vous informer, vous conseiller, vous aider à vivre au mieux votre métier!

L'équipe des militants du 94!

ImprimerE-mail