Seine-Saint-Denis Acueil Seine-et-Marne Val-de-Marne

Préparations aux épreuves des concours internes de corps administratifs

Si vous souhaitez bénéficier en 2016-2017 de formation pour préparer les concours internes AAE, SAENES classe normale et ADJAENES, et aux examens professionnels d'APAE, de SAENES classe exceptionnelle et de SAENES classe supérieure, vous devez participer à une réunion d'information.

Dates des réunions

  • pour la préparation au concours AAE : 9 mai 2016 de 9 heures 30 à 11 heures 30
  • pour la préparation au concours SAENES classe normale : 10 mai 2016 de 9 heures 30 à 11 heures 30
  • pour la préparation au concours ADJAENES : 12 mai 2016 de 14 heures 30 à 16 heures 30
  • pour la préparation de l'examen professionnel APAE : 12 mai 2016 de 9 heures 30 à 11 heures 30
  • pour la préparation de l'examen professionnel de SAENES classe exceptionnelle : 10 mai 2016 de 14 heures 30 à 16 heures 30
  • pour la préparation de l'examen professionnel de SAENES classe supérieure : 10 mai 2016 de 14 heures 30 à 16 heures 30

Inscription à la réunion

L'inscription à une réunion est ouverte du 21 mars 2016 au 8 avril 2016 (identifiant 15A0241126).

Inscription au plan académique de formation

Elle aura lieu du 6 au 20 juin 2016.

Test de positionnement pour le concours SAENES classe normale

Il est obligatoire pour préparer le concours de SAENES classe normale, il aura lieu le 19 mai 2016, de 9 heures 30 à 11 heures 30 ou de 14 heures 30 à 16 heures 30.

 

Lisez la circulaire académique pour en savoir plus.

ImprimerE-mail

BIATSS : le RIFSEEP arrive

Le RIFSEEP, régime indemnitaire lié aux fonctions, aux sujétions, à l’expertise et à l’engagement professionnel créé par le décret n°2014-513 du 20 mai 2014, doit devenir le nouvel outil indemnitaire de référence, applicable à tous les fonctionnaires relevant de la loi du 11 janvier 1984, et se substituer à l'ensemble des autres primes existantes (principe de non-cumul), y compris la PFR, dans le cadre d'une « rationalisation et d'une simplification du paysage indemnitaire ».

Pour tout savoir sur ce nouveau régime, retrouvez l'ensemble de nos articles ici.

ImprimerE-mail

Examens professionnels pour l'avancement de grade des SAENES : c'est maintenant qu'il faut s'inscrire

La circulaire académique qui précise l'organisation des examens professionnels pour l'avancement au grade de secrétaire administratif de classe supérieure et de classe exceptionnelle du corps des SAENES a été publiée par le Rectorat.

Nous vous recommandons aussi la lecture du site du Ministère sur le sujet.

Qui peut s'inscrire ?

Pour se présenter à l'examen professionnel de SAENES classe supérieure, il faut appartenir au grade des SAENES de classe normale, être au 4ème échelon depuis au moins un an, avoir au moins trois années de services effectifs dans un corps, cadre d'emploi ou emploi de catégorie B ou de même niveau au 31/12/2016, et être en poste dans l'académie de Créteil.

Pour se présenter à l'examen professionnel de SAENES classe exceptionnelle, il faut appartenir au grade des SAENES de classe supérieure, être au 6ème échelon, avoir au moins trois années de services effectifs dans un corps, cadre d'emploi ou emploi de catégorie B ou de même niveau au 31/12/2016, et être en poste dans l'académie de Créteil.

Quand faut-il s'inscrire ?

L'inscription aux examens professionels se fait en ligne du jeudi 10 septembre au jeudi 15 octobre 2015 sur l'application InscrinetATE.

Les autres dates à connaître

dates

 

17 novembre 2015

Retour des dossiers et du dossier RAEP pour l'avancement au grade de classe exceptionnelle par courrier postal à :

Rectorat de Créteil

DAP-Concours

SAENES-CS ou SAENES-CE

4 rue Georges Enesco

94 010 Créteil cédex

janvier 2016

épreuve écrite pour l'avancement au grade de classe supérieure

février 2016

épreuve orale

 

Comment connaître les résultats d'admissibilité puis d'admission ?

Il faut consulter les résultats en ligne sur publinet.

 

Quelle est la nature des épreuves ?

La circulaire académique rappelle le décret du 21 décembre 2010 qui fixe les modalités d'organisation des épreuves :

Examen professionnel de SAENES classe supérieure
  • une épreuve écrite d'admissibilité de 3 heures de rédaction d'une note ou d'une lettre administrative;
  • une épreuve orale d'admission de 25 minutes dont 10 minutes d'exposé (pour cette épreuve il faut fournir le dossier RAEP).
Examen professionnel de SAENES classe exceptionnelle
  • une épreuve d'admissibilité reposant sur l'examen du dossier RAEP;
  • une épreuve orale d'admission de 25 minutes dont 5 de présentation.

 

Quel dossier RAEP fournir ?

Le Ministère a mis en ligne un guide de remplissage des dossiers RAEP et vous trouverez aussi le dossier à fournir pour l'examen professionnel d'avancement à la classe supérieure et à la classe exceptionnelle.

ImprimerE-mail

ATSS : votons pour être connus et reconnus !

Administratifs, techniciens, santé, sociaux : de qui et de quoi parle-t-on ? Avec le Sgen, vous avez toute votre place dans le système éducatif !

Conditions de travail. L’impression générale est à la dégradation. Pourquoi ?

Tout d’abord, les relations sont de plus en plus complexes entre tous. En effet, dans un monde de plus en plus tourné vers l’immédiateté et la performance, l’impatience et l’exigence font dorénavant loi dans les rapports quotidiens avec les usagers. Cela déteint sur ceux que nous entretenons avec nos collègues, ce qui génère des tensions inutiles au sein des équipes des établissements scolaires et des services administratifs.

Dans le climat social difficile et délétère qui règne dans notre pays, cela a favorisé l’émergence des risques psycho-sociaux. Le Sgen-CFDT se bat à tous les échelons du système pour leur reconnaissance. Dans un premier temps, c’est reconnaître une souffrance au travail, la formaliser, la verbaliser pour pouvoir la soigner, la réduire, bref atténuer ses conséquences et en identifier les causes. Mais celles-ci sont très difficiles à combattre car leurs origines ne sont pas qu’interne à l’École, loin de là. Elles sont avant tout sociétales et l’École, creuset de la Nation, est le réceptacle naturel des maux de notre société.

Autre élément : la diversification et l’évolution de nos missions qui ne correspondent plus à celles définies lors de la création des différents corps. Cela s’est déjà traduit par la disparition de la catégorie D, intégrée dans la catégorie C il y a plus de dix ans. Aujourd’hui, l’existence d’une catégorie C et d’une catégorie B ont-elles un sens ? Non, leur fusion est un objectif à atteindre. Cependant, une seule mandature n’y suffira pas, surtout dans le contexte actuel de déficit des finances publiques. Mais négocions déjà un échelonnement en deux grades du corps des adjoints dans l’ensemble des filières. Par exemple, supprimons la première et la seconde classe et intégrons-les dans les deux grades supérieurs. Il faut raisonner en étape et non en Big Bang, telle est la vision et le choix du Sgen-CFDT car nous sommes réalistes.

Autre explication de cette dégradation : le manque de formation professionnelle obligatoire et efficace. Il est nécessaire en effet que les agents s’adaptent au mieux à la transformation inéluctable de leurs missions. Les outils et les réglementations changent. Ne plus avoir le sentiment de subir ces évolutions et de devoir improviser en permanence serait un facteur de reconquête de la confiance en ses compétences, de remotivation et de stabilité.

Et nos collègues non titulaires ? Dans nos métiers, sans vous, point de salut !
Nous réclamons, au minimum, des contrats de 12 mois pour des affectations sur des postes vacants et des conditions d’accès à des CDI plus favorables. Ces dernières années, nous avons soutenu le recrutement sans concours qui a permis la titularisation de nombre de nos collègues, administratifs notamment. La titularisation pour tous est une jolie antienne mais ne nous leurrons pas, il y aura toujours des agents non titulaires pour assurer des missions très spécifiques ou pour suppléer tel ou tel agent absent ou pour apporter une aide ponctuelle.


Et les salaires ?
Le Sgen-CFDT demande la revalorisation immédiate du point d’indice, un régime indemnitaire équitable, basé sur les fonctions et non les performances. Nous demandons dès aujourd’hui qu’aucun agent de l’Etat, titulaire ou contractuel, ne soit classé à un indice de début de carrière inférieur au SMIC. Concernant les Ouvriers professionnels des CROUS nous dénonçons le fait qu’ils aient été laissés en dehors de la négociation !

Qu’avons-nous obtenu ces trois dernières années ? Une mobilité facilitée pour les attachés grâce à la création d’un corps interministériel, une réorganisation du corps des SAENES et un début de rééchelonnement des grilles de rémunération des ADJAENES. Sans être totalement satisfaisantes, ce sont des avancées non négligeables.

 

Alors pourquoi voter Sgen-CFDT ? Nous avons une action raisonnable et raisonnée, fondée sur le dialogue. Nous soutenons un projet pour l’ensemble du système éducatif, commun à tous, dans lequel chacun a son rôle et sa place. Au sein d’un syndicat général et non corporatiste, les agents des filières ATSS bénéficient du poids et du soutien de la représentation enseignante pour leur défense. Nous travaillons ensemble pour la réussite de tous.
Nous combattons le corporatisme sclérosant et stérile, nuisible aux yeux de nos concitoyens. Le Sgen-CFDT est là pour faire tomber les barrières, pour avancer ensemble dans le dialogue, l’action et la confiance.

 Vincent Albaud

ImprimerE-mail

Plus d'articles...